Une véritable démocratie ou pourquoi j’ai oublié mes écouteurs

Une simple brève ce matin (et premier billet dans cette section du site). Une conversation entendue dans l’autobus en route vers le boulot. Le chauffeur et un passager, les deux d’origine étrangère.

Passager :  » Le projet de madame la première ministre, nous avons pu nous y opposer ! « 

Chauffeur :  » Oui, on peut dire ce que l’on veut ici … « 

Passager : « … mais pas faire ce que l’on veut … en fait oui, mais il y a conséquence « 

Chauffeur :  » Oui, mais nous avons la liberté de parole, nous avons de la chance d’être dans une véritable démocratie, c’est une vraie démocratie ici ! « 

Je n’ai pas pris position pendant le débat sur la charte, les arguments des deux côtés me semblaient manquer de profondeur et ça a tournée rapidement à du grand n’importe quoi, mais ici n’est pas le sujet. C’est seulement qu’il y a de ces conversations dans l’autobus qui font que l’on est content d’avoir oublié ses écouteurs à la maison, tout simplement.