Je persiste et signe

Il y a deux semaines, j’ai écrit au bureau du premier ministre, M. Couillard. Les raisons du geste étaient multiples, mais venaient principalement des coupures dans le milieu de l’éducation qui, comme vous le savez, m’est très cher étant à la fois une et ma profession. Une de ces raisons était évidemment les services directs aux élèves, notamment l’aide aux devoirs. Mais vraiment ce qui m’a fait le plus réagir, c’est lorsque j’ai appris que d’autres services comme les petits déjeuners et collations allaient aussi subir des compressions. Couper c’est une chose, austérité oblige (ils ont apparemment réussi à la nous faire avaler cette pilule), mais couper directement dans les services aux plus vulnérables, là j’ai énormément de difficultés à, désolé, fermer ma gueule (plus que d’habitude je veux dire, mauvaises langues que vous êtes).
Continuer la lecture de « Je persiste et signe »