Rechercher l’équilibre

On vit quand même à un drôle de rythme, à tenter de gérer plusieurs sphères de notre vie, à tenter que chacune roule parfaitement. On est plutôt exigeant envers nous-mêmes. On accorde l’attention nécessaire à chacune de ces sphères, mais si on en ajoute trop tout finit par se casser la gueule et si on n’en ajoute pas assez, c’est trop facile et l’ennui s’installe. L’ennui c’est l’ennemi à abattre. Pourtant, tout comme l’enfant en bas âge doit avoir ses jeux libres et avoir l’occasion de s’ennuyer pour son bon développement, nous devrions nous permettre ce temps, nous offrir ce temps. Question de souffler un peu, recharger les batteries. D’autant plus que nous vivons à une époque où toujours davantage d’éléments extérieurs tentent de s’accaparer notre attention que ce soit la publicité, une plateforme Internet (ou une app), etc. Tous veulent notre attention et à force de se laisser porter par tous ces stimuli, il y a de quoi virer fou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *