Nouvelle aventure au Nouveau-Brunswick

De grands changements dans les derniers mois! Nous avons quitté Montréal, théoriquement de façon temporaire, et nous nous trouvons actuellement à Fredericton au Nouveau-Brunswick. Le changement fût faire pour des raisons professionnelles de ma chère et tendre, mais considérant les différences entre le système (les!) d’éducation de notre nouveau coin de pays et celui du Québec, ceci sera forcément enrichissant pour mon propre cheminement.

Un élément majeur sera la réalité de l’inclusion scolaire ici : elle est totale. Pas de classes spéciales, pas d’écoles spéciales. Tout le monde dans les mêmes classes, les interventions se font au même endroit, pour tous. Pas de programmes sélectifs, pas d’écoles privées. En fait si, il y en a quelques-unes anglophones, mais si je ne me trompe pas, elles n’ont pas de permis et ne sont pas subventionnées. Aucune idée pour l’instant comment se déroule la qualification de ces enfants … Peut-être une entente au même titre que l’école à la maison?

Toujours est-il, la courbe d’apprentissage est abrupte et j’en suis encore à démêler de nouveaux acronymes, fonctionnements, modalités d’intervention, etc. Je suis présentement enseignant en appui à l’apprentissage, soit à peu près l’équivalent d’orthopédagogue au Québec. J’interventions autant en classe que décloisonnement flottant (avec une préférence évidente pour la classe) auprès d’élèves allant de la maternelle à la 2e année. Pour l’instant, que du positif! Côté « sortir de sa zone de confort », c’est plutôt réussi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *