ETA6655 (Pratiques professionnelles et éthique) Billet 3 : de l’autonomie au plan d’intervention

Ce billet est le troisième d’une série écrite dans le cadre du cours Pratiques professionnelles et éthique à l’Université de Montréal. Il nous est demandé d’effectuer un journal de bord réflexif suite aux échanges et lectures du cours. Au lieu de garder tout cela en vase clos, j’ai décidé, avec l’accord du professeur titulaire, de publier le tout ici.

Dans une discussion, nous avons mentionné l’autonomie autant en parlant de l’autonomie professionnelle que de l’autonomie des élèves. L’autonomie de l’enfant versus l’autonomie du vieillard, on avance dans la vie en développement notre autonomie pour ensuite la perdre. La vie comme courbe normale. L’idée était un peu de relativiser lorsque nous mentionnons qu’il faut « développer l’autonomie de l’enfant » dans le cadre de cibles scolaires. Tout d’abord, parce que cela est hyper vague comme terme et peut vouloir dire une chose différente pour chaque personne l’utilisant, et aussi parce qu’il est contextuel. Une enseignante de maternelle peut l’utilisant en parlant de l’habillement de façon autonomie, je peux personnellement l’utiliser en faisant référence à la mise au travail sans rappel de ma part et une autre en déficience intellectuelle pourrait le faire en parlant du transport en commun.

Continuer la lecture de « ETA6655 (Pratiques professionnelles et éthique) Billet 3 : de l’autonomie au plan d’intervention »

Les amis critiques et les relations professionnelles (ETA6655 : billet #2)

Ce billet est le deuxième d’une série écrite dans le cadre du cours Pratiques professionnelles et éthique à l’Université de Montréal. Il nous est demandé d’effectuer un journal de bord réflexif suite aux échanges et lectures du cours. Au lieu de garder tout cela en vase clos, j’ai décidé, avec l’accord du professeur titulaire, de publier le tout ici.

Les amis critiques, et non les amis critiquent. Nuance très importante. J’ai été introduit à ce concept par M. Claude Lessard à l’époque où il était encore professeur à la faculté des Sciences de l’Éducation de l’Université de Montréal et qu’il n’était pas encore président du Conseil Supérieur de l’Éducation, dans le cadre d’un cours en analyse des politiques éducatives. Les amis critiques, ce sont les entités (états, institutions, personnes, etc.) ayant des objectifs compatibles et convergeant, généralement un schème de valeurs similaire, bref, ils jouent pour la même équipe. Ces amis peuvent (et honnêtement, doivent) garder un recul lorsque cela est pertinent et le dire tout haut. J’y vois un lien avec le cours de pratiques professionnelles et éthique. Pour ce faire, j’emploierai un concept vu dernièrement, soit celui de profession.

Continuer la lecture de « Les amis critiques et les relations professionnelles (ETA6655 : billet #2) »

ETA6655 (Pratiques professionnelles et éthique) Billet 1 : débrousaillage sémantique

Ce billet est le premier d’une série écrite dans le cadre du cours Pratiques professionnelles et éthique à l’Université de Montréal. Il nous est demandé d’effectuer un journal de bord réflexif suite aux échanges et lectures du cours. Au lieu de garder tout cela en vase clos, j’ai décidé, avec l’accord du professeur titulaire, de publier le tout ici.

De la philosophie! Cela fait un petit bout que je n’ai pas pris un moment pour ce sujet. La dernière fois c’était probablement pour les quelques séances auxquelles j’ai assistées avec le Collège néo-classique (que je recommande fortement d’ailleurs). Prendre mes mercredis soirs à des fins réflexives, je ne dis pas non!

Continuer la lecture de « ETA6655 (Pratiques professionnelles et éthique) Billet 1 : débrousaillage sémantique »